Aller au contenu principal

Les questionnaires interactifs

Triez par catégorie
Introduction

Plusieurs outils gratuits permettent de créer des questionnaires en ligne. Tout ce dont vos élèves ont besoin, c’est d’un appareil mobile et d’une connexion internet. Mais, avant tout, quelle est la valeur pédagogique d’un questionnaire interactif? Quelles sont les limites de son utilisation? À quel moment dans une séquence d’apprentissage est-il préférable de faire un jeu questionnaire? Comment les questionnaires peuvent informer l’enseignant sur les apprentissages effectués par les élèves?

1. Varier le niveau de difficulté des questions

Poser les bonnes questions et varier leur niveau de difficulté est un art. Nous proposons une taxonomie simple pour illustrer le niveau de difficulté requis pour chaque type de question. Notre démarche vise à complexifier progressivement le niveau de difficulté, afin que les élèves en arrivent à prendre position.

Réinventer les questionnaires 

 1er niveau : la mémoire

Certaines questions relèvent strictement de la mémoire. Souvent, ces questions commencent par « Qui » ou « Quel », et ne nécessitent aucun document. Exemple : À Athènes, quelle institution vote les lois ? Pour pouvoir y répondre, les élèves ont comme unique démarche intellectuelle d’avoir préalablement mémorisé la bonne réponse, soit l’Ecclésia.

2e niveau : l’analyse

Il s’agit de questions qui demandent d’analyser un ou plusieurs documents, mais qui ne comportent qu’une seule bonne réponse. Les élèves doivent donc comprendre le document pour arriver à la réponse attendue. Exemple : Selon ce document, quelle est la fonction de l’Héliée?

3e niveau : l’interprétation

Ce sont des questions basées sur l’interprétation d’un ensemble de documents et qui comportent plusieurs réponses possibles. Les élèves doivent justifier leur réponse à partir des éléments qu’ils auront relevés des documents­. Exemple : Est-ce qu’Athènes est une société démocratique?

4e niveau : prendre position

Dans ce dernier niveau, les élèves doivent construire une prise de position à partir d’un argumentaire tiré des documents des niveaux précédents. Exemple : Selon toi, la société athénienne est-elle plus démocratique que la nôtre?

2. Les questionnaires pour offrir de la rétroaction

fille levant la mainDe nos jours, les possibilités offertes par les questionnaires interactifs sont nombreuses. Ceux-ci ne se contentent plus de questionner l’élève, mais permettent aussi de valider son niveau de compréhension. Ainsi, les questionnaires représentent aussi des outils permettant d’offrir trois types de rétroaction aux élèves. La rétroaction de base indique à l’élève qu’il a une bonne ou une mauvaise réponse, et peut être accompagnée d’une courte explication. La rétroaction instructive, en plus d’indiquer la bonne ou la mauvaise réponse, propose à l’élève une ou des pistes lui permettant de s’améliorer dans l’élaboration de sa réponse. Enfin, la rétroaction d’accompagnement invite l’élève, avec une question ouverte, à réfléchir sur la manière d’améliorer sa démarche.  Aux trois types de rétroaction, il est aussi possible d’instaurer un moment d’échanges entre l’enseignant et les élèves dans le but d’alimenter une discussion de groupe et permettre l’enrichissement des réponses de tous et chacun. 

Source: Université TÉLUQ, « Vue d’ensemble sur la rétroaction », J’enseigne à distance, page consultée le 26 avril 2021.

3. Différents questionnaires pour différentes intentions pédagogiques

Choisissez votre type de questionnaire en fonction de ce que vous souhaitez faire.

Amener les élèves à poser des questions
Formuler une question est un exercice qui permet à l’élève de démontrer sa compréhension d’une notion, d’un concept, d’un aspect de société.

Agoraquiz permet ainsi à l’élève de formuler des questions et de les soumettre à son enseignant. Une fois validées par l’enseignant, les élèves peuvent faire des tournois amicaux en duo. La compilation statistique, jumelée à la formulation des questions et des choix de réponses proposés par les élèves permettent à l’enseignant de porter un regard sur l’intégration des apprentissages.

 

 

 

 

 

Sur AgoraQuiz…
Consulter la présentation
Visionner le webinaire

Réactiver les connaissances antérieures et conceptualisation
Proposer aux élèves d’identifier des attributs en lien avec un concept est une façon significative de démarrer une leçon ou une nouvelle notion.

Mentimeter propose une fonction permettant la création de nuages de mots. Les élèves sont amenés par exemple à proposer deux ou trois mots ou concepts importants en lien avec une idée. Plus un concept revient souvent dans la classe, plus le mot s’affiche en grand format.

 

 

Sur Mentimeter…

Consulter la présentation
Visionner le webinaire

 

 

 

Questionner un document
Le questionnaire interactif peut être une façon utile d’accompagner l’élève dans l’interprétation d’un document. Les questions proposées par l’enseignant peuvent guider l’élève dans l’analyse du document proposé.

Wooclap offre une variété de fonctions (question ouverte, question à choix multiples, sondage, remue-méninge ou épingle sur image, etc.) permettant de questionner toute forme de documents (photo d’époque, graphique, bande dessinée, document écrit, caricature, etc.) De cette façon, en associant des questions au document proposé, il est possible d’accompagner les élèves dans l’analyse de documents.

Sur Wooclap...
Consulter la présentation
Visionner le webinaire

Compétition amicale et ludique
Le questionnaire interactif peut être une façon à la fois ludique et pertinente de consolider les apprentissages. 

Kahoot permet aux élèves de s'affronter dans une partie amicale. Ainsi, les élèves sont amenés à répondre de façon rapide et précise aux questions qui leur sont présentées, tout cela dans une ambiance de saine compétition.

 

 

 

 

 

 

 


Revenir sur l’intention d'apprentissage avec les billets de sortie
Les billets de sortie peuvent être utiles pour les enseignants afin de valider la compréhension des élèves en lien avec une notion abordée en classe. Par exemple, c’est à la fin d’une séquence d’enseignement que l’enseignant distribue ce questionnaire interactif et vérifie ce qui a été compris par les élèves avec la compilation des résultats. 
Les formulaires Microsoft Forms visent à collecter les informations des élèves et permettent de poser un regard sur le niveau de maîtrise d’habiletés telles les opérations intellectuelles.

Sur les billets de sortie avec Microsoft Forms...
Consulter la présentation
Visionner le webinaire 

Mettre en pratique la classe inversée
Certaines applications facilitent la mise en place des principes de la classe inversée en questionnant les élèves lors du visionnement de vidéos. L’élève visionne une vidéo lui permettant de bien se préparer aux contenus à venir.

Edpuzzle a cette double particularité d’importer des vidéos et d’insérer différentes questions apparaissant au cours de la diffusion. Cela permet de maintenir l’attention des élèves et cibler des notions à retenir.

 

 

Sur EdPuzzle...
Consulter la présentation
Visionner le webinaire

 

 

Modeler une démarche en univers social 
Modeler une démarche avec un questionnaire est possible. Les questions posées auront pour but d’accompagner l’élève étape par étape dans l’appropriation d’une démarche en univers social. Dans ce cas, l’ordre des questions est important puisqu’il doit refléter la séquence des opérations mentales pour expliciter une démarche. 

Les formulaires Google (Google forms) peuvent accompagner les élèves dans l’une de ces démarches. Il est facile d’y créer des étapes d’appropriation d’une opération intellectuelle par exemple. 

Un formulaire Google Forms pour modeler l'opération intellectuelle « Établir des liens de causalité »

 

 

 

 

 

Sur Google formulaire…
Consulter la présentation
Visionner le webinaire

 

 

 

 

 

 

 

 Réinvestir des contenus
Un questionnaire peut contenir des connaissances ou des concepts que l’enseignant désire réinvestir en classe. 

Socrative permet de réinvestir des contenus, que ce soit en classe ou de façon individuelle. Ainsi, la passation du questionnaire peut se faire au rythme imposé par l’enseignant ou celui de l’élève. 

 

 

Sur Socrative...
Consulter la présentation
Visionner le webinaire

 



4. Diaporama synthèse des applications

Nous vous proposons un diaporama présentant une synthèse des fonctions des outils mentionnés plus haut. Notez que ces particularités s’appliquent à la version gratuite des questionnaires. Cliquez sur l'image ci-dessous afin d'accéder au diaporama synthèse.

5. Conclusion

Les questionnaires interactifs constituent à la fois un outil et une approche didactiques privilégiés en classe d’univers social. L’aspect interactif augmente l’implication et la motivation des élèves et ce, en réinvestissant les contenus du cours. Ses possibilités d’utilisation en classe sont nombreuses et l’enseignant devra définir les intentions d’utilisation derrière l’utilisation du questionnaire interactif.

  • Quel est le but de l’utilisation du questionnaire?
  • Quels sont les appareils à la disposition de l’enseignant?
  • À quel moment vais-je utiliser le questionnaire? Au début, au milieu ou à la fin d’une séquence d’enseignement?
  • L’outil choisi permettra-t-il à mes élèves d’apprendre, de progresser ou s’amuser?
  • Est-ce que l’outil choisi permet à un maximum d’élèves de s’impliquer et d’interagir?

 

Vous êtes enseignant(e)? Accédez à l'ensemble des ressources